Faire un bilan d’un pays alors qu’on n’y est resté que 2 semaines et qu’on n’en a vu qu’une infime partie (et c’est peu dire !) paraît un peu abusé. Néanmoins cet article, comme tous nos autres bilans, pourront toujours servir à quelques voyageurs. Voici donc notre ressenti…

Nombre de jours sur place : 17 jours → pas assez mais alors pas assez du tout !
Villes visitées : Jakarta, Jogjakarta, Borobudur, Mont Merapi, Pangandaran, Batu Karas
Période : deuxième quinzaine de juin
Climat : chaud et humide, pas inutile un petit manches longues le soir
Budget : 379€ (pour le budget voyage global : se référer à la page logistique / pour le budget Indonésie plus en détails : voir à la fin de cet article)

Notre voyage au Vietnam nous ayant pris un peu plus de temps que prévu, nous avons du faire des choix et écourter notre séjour en Indonésie. Comme nous n’avons pas voulu nous disperser en essayant de tout voir en à peine 15 jours, nous avons décidé de nous concentrer sur l’île de Java.

La ville de Jakarta ne restera pas forcément dans nos mémoires. D’une part, parce que notre premier hôtel était très mal situé (au nord de la ville, loin du quartier routard plus vivant) et d’autre part, parce que nous n’avons pas trouvé grand chose à y faire (peut-être n’avons-nous aussi pas vraiment cherché…?).

La transition sur Jogjakarta a donc été des plus agréables avec une ville à taille humaine, des ruelles colorées, des soirées animées et du street art à volonté ! De plus, il est très facile de s’organiser des virées d’une journée ou plus pour visiter les alentours : le temple de Borobudur (beau mais cher, trop cher), le volcan Merapi (magnifique mais ascension non accessible à tout le monde). Bref, on a adoré !

En revanche, alors qu’on croyait retrouver des plages de rêve vers Pangandaran et Batu Karas, nous avons été assez déçues car il n’y a vraiment rien à y faire et les plages sont loin d’être “de rêve”… Seul point positif quand même : ce sont vraiment deux bons spots pour commencer le surf.

Côté bouffe, autant dire que la cuisine ne restera pas gravée dans nos estomacs. Loin d’être mauvaise mais trop grasse et écoeurante pour nos palais gourmets…

Niveau accomodations, les prix des hôtels et autres guesthouses restent élevés pour leur qualité en comparaison avec ce que nous pouvions avoir dans d’autres pays pour le même tarif.

Côté budget, il y a cependant moyen de dépenser peu, notamment sur la bouffe. Les activités culturelles ou sportives sont comme partout ailleurs, assez élevées.

Ce que nous avons aimé par dessus tout, ce sont les dizaines de rencontres avec les Indonésiens (cf. article « C’est quand qu’on revient ?« ), probablement notre plus gros coup de coeur (avec les Gurungs au Népal) depuis le début de notre voyage.

En résumé, nous n’avons quasiment rien vu de cette immense île de Java, encore moins de l’Indonésie. Il faudra donc y retourner mais en prévoyant des mois et des mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *